Les tendances de l’achat groupé

Les tendances de l’achat groupé

Plus tôt ce mois-ci, j’ai donné une présentation sur les achats groupés et l’industrie des rabais et promotions dans le cadre de la conférence Infopresse RDV Média à Montréal. La vedette de la conférence était Arianna Huffington. Elle a présenté de façon très claire sa vision de l’univers des nouveaux médias, et du rôle essentiel de l’Internet. Par exemple, le cycle des nouvelles et le fait de retenir une nouvelle pour qu’elle fasse la manchette du journal le lendemain n’ont plus d’importance. À présent, la nouvelle est diffusée au moment même où elle est connue, pour ne pas courir le risque qu’elle ne soit diffusée par quelqu’un d’autre. On ne peut sous-estimer la puissance des manchettes. Ce n’est pas seulement « Arrestation de Dominique Strauss-Kahn », c’est « DSK mis KO ». Devinez quelle manchette obtiendra le plus grand nombre de clics?

Pour ma présentation, j’ai partagé mon point de vue sur l’évolution passée, actuelle et future de l’industrie des rabais et promotions. Je travaille au sein de cette industrie depuis près de 11 ans, soit depuis le lancement du site RedFlagDeals.com au mois de novembre 2000. L’an passé, j’ai aussi goûté pour la première fois au monde fou et concurrentiel des achats groupés.

La question qu’il faut se poser est de savoir si tout cela va durer. Si vous avez suivi l’ascension de  Groupon et du phénomène des achats groupés en général au cours des deux dernières années, vous savez que c’est absolument stupéfiant. Je ne vois par d’autres industries qui ont connu une croissance aussi fulgurante et qui est aussi facile à exporter partout sur la planète. Les Canadiens ne manquent pas à la règle avec une centaine de sites d’achats groupés et plus de 50 agrégateurs, ce qui est proportionnellement plus important qu’aux États-Unis.

Avec un si grand nombre de concurrents, en plus de tous les autres sites d’information sur des promos et de sites de coupons qui ne vendent pas de coupons prépayés, un changement est nécessaire. Cela est déjà apparent aux États-Unis où Facebook et Yelp réduisent leurs programmes et où d’autres sites ferment. Le défi consistera à déterminer comment faire évoluer et durer ce segment pour toutes les parties intéressées – les consommateurs, les marchands et les éditeurs comme nous. Il est clair que les consommateurs veulent des promos et sont prêts à dépenser pour les obtenir. Les marchands, eux,  adorent le fait qu’ils paient directement pour obtenir des clients, et les éditeurs sont enchantés de s’impliquer dans le commerce local.

Cependant, l’avenir consiste à transformer les nouveaux clients en clients fidèles et à prouver que ça marche. Ce chemin comporte des milliers d’avenues potentielles et personne n’a encore tout compris. C’est précisément ce qui est stimulant. Devenir les maîtres du commerce local est l’objectif ultime. Les achats groupés ne sont qu’un moyen d’y parvenir.

Derek Szeto

Fondateur et directeur général de RedFlagDeals une compangie de Groupe Pages Jaunes.

Adore magasiner, économiser de l'argent. Découvrez comment sur RedFlagDeals.com.

Partager ce billet
Haut de la page