Euh tu fais quoi chez Groupe Pages Jaunes?

Euh tu fais quoi chez Groupe Pages Jaunes?

Les gens que je rencontre pour la première fois, à des soirées ou des réunions de famille, sont souvent surpris d’apprendre qu’une grande entreprise comme Groupe Pages Jaunes emploie quelqu’un de spécialisé dans le domaine de l’environnement. Et cette personne, c’est moi.

Quelles pourraient bien être mes fonctions principales? Ramasser les annuaires inutilisés? Choisir les arbres à abattre pour en faire du papier? (Tout à fait faux en passant; les annuaires sont fabriqués à partir de sous-produits de bois, les rebuts du secteur forestier qui servent à produire le bois d’œuvre pour la construction).

D’après ma description de tâche, mon travail consiste à « développer et mettre en œuvre des initiatives qui aideront GPJ à réduire son empreinte environnementale aussi bien dans ses activités internes qu’externes ».

Mais entre nous, je préfère décrire ainsi mes fonctions : mettre en œuvre des initiatives de gros bon sens. Certains de ces projets ont un impact immédiat (réduction de la consommation de papier à l’interne, éclairage éconergétique), tandis que d’autres favorisent un milieu de travail plus sain pour les employés (favoriser l’utilisation de vélos, de produits de nettoyage verts), et enfin d’autres sont tout simplement bons pour la collectivité (covoiturage pour se rendre au travail, et des conseils environnementaux locaux dans les pages liminaires de chaque annuaire).

En réalité, certains me prennent pour un maniaque de l’écologie (opinion que je ne partage pas, bien sûr) étant donné ma formation, mes passe-temps et le bénévolat que je fais. . Tous ces aspects se reflètent dans mon travail.

Cette entreprise a fait de grands pas en avant en quelques années seulement – soyez aux aguets, j’en parlerai davantage dans ce blogue. Ceci étant dit, oui, nous pouvons très certainement en faire beaucoup plus.

Commentaire

Rédiger un commentaire

Partager ce billet
Haut de la page