Comment nous évaluons notre empreinte carbone

Comment nous évaluons notre empreinte carbone

Chaque mois de décembre, les ministres de l'environnement du monde entier se rencontrent pour négocier des ententes sur le changement climatique, enjeu environnemental majeur de notre époque, dans le but de réduire notre empreinte carbone collective.

C'est le moment opportun pour faire un bilan des initiatives de Groupe Pages Jaunes en matière de mesure de l'empreinte carbone, et comparer notre méthodologie à celle d'autres entreprises canadiennes, de calculer nos réductions des dernières années et réfléchir à nos actions pour 2012. Quel processus d'évaluation choisissons-nous pour mesurer l'empreinte carbone de Groupe Pages Jaunes ? Notre troisième évaluation d’emprunte de carbone a eu lieu en 2010. Chaque année, nous améliorons notre modèle et notre processus de collecte des données.

Voici les trois étapes que nous suivons dans l'évaluation de notre empreinte carbone :

1) Dresser une liste de toutes les sources d'émissions, par exemple : • Émissions des bureaux : Énergie utilisée pour alimenter, climatiser et chauffer nos bureaux • Émissions des transports : Carburant automobile utilisé par nos conseillers médias pour rencontrer nos annonceurs • Émissions des annuaires imprimés : Énergie utilisée pour produire le papier à partir de copeaux de bois.

2) Calculer les émissions de chaque source. La qualité des données varie substantiellement. Elle est élevée quand les données proviennent directement des factures d'énergie, mais plus basse quand nous faisons des sondages d'évaluation des émissions des déplacements aériens.

3) Compiler les données, puis documenter et communiquer les résultats sur le site Web du Carbon Disclosure Project (www.cdproject.net/) comme le font chaque année la plupart des 200 plus grandes entreprises canadiennes.

Comment notre méthodologie et et nos rapports en 2010 se comparent-ils aux autres entreprises canadiennes ? Nous avons obtenu une note de 69 sur 100 du Carbon Disclosure Project pour la qualité et l'exhaustivité de nos rapports, ce qui représente une nette amélioration par rapport à notre note de 24 en 2008. Cette note place Groupe Pages Jaunes parmi les 20 entreprises les mieux notées au pays.

Comment Groupe Pages Jaunes a-t-il amélioré son empreinte carbone depuis 2009 ? Nous avons réduit notre empreinte carbone de 17 % entre 2009 et 2010. Voici certains facteurs qui ont contribué à cette réduction :

Réduction de 5 % des émissions des bureaux

• L'année 2010 a été plus chaude de 3 degrés que la moyenne nationale; ce phénomène naturel a réduit notre consommation d'énergie durant l'hiver. Nous avons aussi amélioré nos opérations dans nos bureaux de Vancouver et Calgary et ajusté le système d'éclairage nocturne dans nos bureaux de Montréal.

Réduction de 22 % des émissions des annuaires imprimés • Entre 2008 et 2010, Groupe Pages Jaunes a réduit de 25 % la quantité de papier utilisée pour imprimer les annuaires. Cela est dû à une réduction dans la distribution des annuaires résidentiels « pages blanches » qui reflète les nouvelles habitudes des Canadiens dans la recherche de numéros résidentiels. Cette réduction se traduit directement par une diminution des émissions de nos annuaires imprimés.

À quelle empreinte carbone peut-on s'attendre en 2011 et 2012 ?

À l'avenir, nous allons continuer à améliorer la précision de nos calculs et à réduire nos émissions.

D'un point de vue méthodologique, pour notre empreinte carbone 2011, nous allons nous concentrer sur la collecte de résultats détaillés en provenance des centres de données qui hébergent PagesJaunes.ca et Canada411.ca. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, les données d'émissions de nos fournisseurs de services numériques sont moins précises que celles de nos annuaires imprimés.

Nos empreintes carbone 2011 et 2012 seront plus basses que celle de 2010, en raison des initiatives de réduction suivantes :

• Le gestionnaire administratif de nos bureaux de Montréal a implanté plusieurs mesures d'économie d'énergie telles qu'une baisse de la climatisation ou du chauffage hors des heures d'affaires.

• Durant l'année 2011, nous avons implanté des mesures de production et de distribution qui vont sûrement permettre une réduction du papier consommé par les annuaires imprimés, et par conséquent une réduction des émissions.

Rédiger un commentaire

Partager ce billet
Haut de la page